Le développement durable

Mais qu’est ce que c’est?

C’est le rapport Brundtland qui pose la définition du développement durable comme étant « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ».

Le développement durable doit permettre un équilibre entre le social, l’économique et l’environnemental. Ce n’est qu’en prenant en compte ces trois éléments que l’on pourra parler d’un développement durable. Pour cela, il faut respecter certains principes :

  • une solidarité entre tous les membres de la société
  • la participation afin de sensibiliser tous les acteurs (collectivités, entreprises et citoyens)
  • une gouvernance participative
  • une évaluation permanente afin d’améliorer sans cesse les projets

Agenda 21

Qu’est ce qu’un agenda 21 ?

AGENDA 21 signifie « plan d’action pour le 21ème siècle ».

Il s’agit, pour les acteurs qui adoptent ce plan (collectivités, associations, État…), de s’engager par des actions concrètes en faveur d’un mode de développement plus durable.

Se développer durablement, c’est réussir à concilier les trois sphères que sont L’ENVI­RONNEMENT, LE SOCIAL et L’ÉCONOMIQUE afin de limiter l’impact négatif de nos activités sur l’environnement et garantir l’équilibre écologique de nos milieux de vie, favoriser le bien être de tous dans une logique de progrès et d’équité sociale, assurer un dynamisme économique et une pérennité des activités.

Un Agenda 21 local : pour quoi faire ?

Le leitmotiv de l’Agenda 21 c’est « Penser global, Agir Local ».

L’Agenda 21 est une démarche qui, pour être cohérente, doit prendre en compte les déclinaisons des stratégies de développement durable, du niveau international au niveau le plus local, en n’oubliant pas les territoires voisins. Il s’agit réellement de « penser global » pour « agir local ».
Ainsi, avoir un Agenda 21 local permet à chacun d’agir à son niveau : là où il est acteur !

Les 33 actions de l’Agenda 21 martignassais

Téléchargez la plaquette les 33 actions de l’agenda 21

Des exemples d’actions concrètes

  • Lutte contre le gaspillage alimentaire au sein du restaurant scolaire Jean de La Fontaine. Cette démarche sera étendue à l’ensemble des établissements scolaires.
  • Extinction de l’éclairage public de 1h à 5h depuis le 1er novembre 2017.
  • Permanences Info-énergies.
  • Distribution de composteurs.

Localisation

Partager cette page sur :