Enfance

Publié le jeudi 8 mars 2018

Après une large concertation auprès des enseignants, des représentants de parents d’élèves, un sondage auprès des familles et un vote des Conseils d’écoles, la Ville de Martignas sur Jalle propose de revenir à la semaine de 4 jours pour ses établissements scolaires. Elle sollicite donc un avis dérogatoire au Directeur Académique des Services de l’Education Nationale (DASEN) pour son organisation du temps scolaire.

Les services de la Ville s’activent désormais pour préparer la rentrée, afin qu’elle soit aussi réussie que les précédentes !

Les modalités pratiques de la rentrée

 

Les horaires des 4 écoles seront les suivants : 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 16h30.
L’accueil périscolaire fonctionnera les jours scolaires de 7h15 à 8h30 et de 16h30 à 18h45.

Le fonctionnement du mercredi sera également assuré par les centres de loisirs l’ESP.A.C.E  pour les 3/6 ans et ALEMA, pour les 6/11 ans.

Pourquoi ce choix ?

Les votes des Conseils d’Ecole, le sondage auprès des familles et les arguments avancés par les enseignants ont été déterminants dans le choix du retour à la semaine de 4 jours. Ils ont fait partie des étapes de la concertation.

Les étapes de la concertation

  • 1ère étape : Réunion du comité de suivi des rythmes éducatifs le 19 octobre. Echanges et décision de proposer un sondage aux parents d’élèves.
  • 2éme étape : Le sondage : il s’est déroulé en novembre et avait pour but de recueillir l’avis des parents.
  • 3ème étape : Réunion des élus du groupe majoritaire afin de définir une position : nous souhaitions alors maintenir cette organisation à 4,5 jours par semaine car cette organisation permet d’offrir à tous les enfants un accès à des activités péri et extrascolaires, y compris aux plus défavorisés, afin de réduire les inégalités.
Cependant, il était primordial qu’un consensus soit trouvé sur cette organisation. C’est pourquoi les élus ont souhaité poursuivre le débat.
  • 4ème étape de concertation : le comité de pilotage le 1er février
  • 5ème étape: Les 4 Conseils d’Ecole : ils se sont déroulés dans chaque école en février et mars

    Réunion publique de présentation des nouveaux rythmes scolaires, le 7 mars 2018, à l’Espace des Chênes.

  • 6ème étape : Tenant compte des éléments de cette concertation, le groupe majoritaire a émis le 6 mars un avis favorable pour un retour à la semaine de 4 jours. Cette décision a été communiquée lors d’une réunion publique qui s’est tenue le 7 mars. Vous pouvez consulter le document projeté lors de la réunion publique : Diaporama réunion publique 7 mars 2018 sur les rythmes scolaires

    Les résultats des votes au sein des Conseils d’Ecole

Ecole maternelle Jean Castagnet :

  • 8 votes pour 4 jours
  • 3 votes pour 4,5 jours

Ecole élémentaire Aimé Césaire :

  • 12 votes pour 4 jours
  • 8 votes pour 4,5 jours

Ecole maternelle Flora Tristan :

  • 8 votes pour 4 jours
  • 2 votes pour 4,5 jours

Ecole élémentaire Jean de La Fontaine :

  • 14 votes pour 4 jours
  • 16 votes pour 4,5 jours
Les résultats globaux des sondages en conseil d’école :
71 voix exprimées
42 favorables au retour à la semaine de 4 jours, soit 59 %
29 favorables au maintien à la semaine de 4,5 jours soit 41 %

Dans le détail :

Parmi les personnes favorables à la semaine de 4 jour (42 personnes), on compte :

  • 27 enseignants, 65 %
  • 15 parents d’élèves, 35 %
  • 0 des élus de la ville, 0

Parmi les personnes favorables à la semaine de 4,5 jours (29 personnes), on compte :

  • 7 enseignants 24 %
  • 14 parents d’élèves 48 %
  • 8 de la ville 28 %
Dans le détail, on voit donc bien que les enseignants ont voté à la grande majorité pour la semaine de 4 jours.

Les résultats du sondage des familles

Le sondage s’est déroulé en novembre et avait pour but de recueillir l’avis des parents. 297 familles ont répondu sur 577, soit 51 %. Parmi les parents qui se sont exprimés :
57 % sont favorables à la semaine de 4 jours, soit 169 familles
39 % sont favorables à la semaine de 4.5 jours, soit 116 familles
4% sont sans avis, soit 12 familles

Les constats faits par les enseignants

  • Le rythme de 4,5 jours a rallongé la vie en collectivité pour les enfants, entraînant de l’irritabilité et de la fatigue, au détriment de l’apprentissage
  • Une relation avec les parents quasiment inexistante depuis la fin de l’école à 15h45, or elle est primordiale
  • Difficulté pour les enfants de comprendre qu’en de même locaux, les règles peuvent être différentes (notamment les seuils de tolérance entre l’Education nationale et l’accueil périscolaire).
  • Les services de soin rencontrent des difficultés de suivi et de rendez-vous des enfants, compte tenu du seul créneau du mercredi après-midi de disponible.
  • Sur le plan professionnel, la semaine de 4,5 jours a réduit considérablement les temps de formation pour les enseignants.

Le lien avec l’Education Nationale

La ville propose donc un avis dérogatoire sur les 4 jours à l’Inspectrice de l’Education Nationale qui sera soumis à la validation finale du Directeur Académique des Services de l’Education Nationale (DASEN).

Après la décision du DASEN, une délibération sera proposée au vote du Conseil municipal (sur la réorganisation des services de la ville liée à la nouvelle organisation du temps scolaire.)

Partager cette page sur :