[Aller au menu]

Le nom de Martignas

Vue générale de Martignas prise du Lavoir

Au cours des siècles, le nom de la commune a connu des évolutions orthographiques,
mais aussi un ajout d'éléments au nom initial.

Origine étymologique

L’origine étymologique de Martignas n’est pas connue avec certitude : aucun document, aucun objet archéologique n’a été trouvé à ce jour avec l’inscription de ce nom sur le territoire communal.Territoire occupé certainement depuis l’âge de fer (VIIIe siècle avant J.C.).
Toutefois, le nom de “Martignas” permet de dater l’origine de ce nom à la période  d’occupation romaine de la région. Il était alors très certainement “Martiniacus”, signifiant la terre, la propriété d’une famille répondant au nom de Martin, qui vraisemblablement y avait établi une villa et ses dépendances.

Haut de page

Évolution orthographique avant le XXe siècle

D’après les règles normales, Martiniacus aurait dû évoluer en Martignac. Mais le suffixe “ac” normalement attendu s’est déformé en “as”, donc Martignas. Des documents conservés aux Archives communales, datant du XVIIIe siècle, présentent diverses orthographes à la prononciation très similaire. On trouve ainsi MartinhasMartinias : voir les images ci-dessous.

L’orthographe se fixa définitivement à Martignas à la fin du XIXe siècle.

"Curé de Martinias", relevé dans le registre paroissial des BMS (Bptême, Mariages, Sépultures) 1691-1711, 1E1, Archives communales de Martignas
"Curé de Martinias", relevé dans le registre paroissial des BMS (Bptême, Mariages, Sépultures) 1691-1711, 1E1, Archives communales de Martignas
"Paroisse de Martinhas" relevé dans le registre
"Paroisse de Martinhas" relevé dans le registre de la fabrique, de 1760-1870, Archives communales de Martignas-sur-Jalle

Haut de page

Plan extrait du "Tableau d'assemblage du plan cadastral de 1934", détail, Bourg de la Commune. "Sur Jalle" a été ajouté à Martignas après 1936 dans une autre encre
Plan extrait du "Tableau d'assemblage du plan cadastral de 1934", détail, Bourg de la Commune. "Sur Jalle" a été ajouté à Martignas après 1936 dans une autre encre

Le rajout “sur-Jalle” en 1938

En 1938, une délibération du conseil municipal est prise à la demande du Maire pour demander d’allonger le nom de la commune en Martignas-sur-Jalle. Le maire motivait cette demande “en raison de la similitude d’orthographe et de prononciation avec les autres communes, entraînant de nombreuses erreurs dans les services administratifs”. 

Le voeu du Conseil aboutit au décret signé, sur proposition du ministre de l’Intérieur, le 3 novembre 1938, par le président de la République Albert Lebrun.

Haut de page

Faut-il un “s” à Jalle ?

Pour l’anecdote, le rapporteur et secrétaire de la séance dans le registre des délibérations du conseil municipal du 19 mars 1938 fait une rature derrière le E du “Jalle”. Ce fut le début d’une longue série d’erreurs sur l’orthographe finale du “Jalle”.

La jalle désigne en bordelais un ruisseau. Certains linguistes se posent la question de l’orthographe de jalle avec un ou deux “L”, jamais de l’ajout ou non du S. 

Dans le nom de la commune, “SUR-JALLE” indique la présence du ruisseau nommé la Jalle. Cette jalle prend sa source à Saint-Jean-d’Illac, traverse toute la commune du sud au nord, puis grossit la Jalle de Blanquefort qui, elle, se jette dans la Garonne.Elle traverse ainsi le pays appelé de Jalès ou Jallès (d’où Saint-Médard-en-Jalles).

Il y a une vingtaine d’années, il était possible de trouver des tampons officiels fautifs à la mairie. Ils sont tous rectifiés à ce jour, de même que toutes les en-têtes de papiers officiels.
On voit parfois encore fleurir des “Martignas-sur-Jalles”. Une rectification mérite d’être faite. Mais gageons que bientôt toutes ces coquilles seront du passé et l’objet de recherches de collectionneurs et d’hommes avertis.

Attachée de conservation du Patrimoine : Marie-Thérèse Sénac

délibération manuscrite de 1938 avec une rature après le “e” de Jalle, réalisée par le secrétaire de Mairie (Extrait du Registre de du Conseil Municipal (1936-1958),1D7, Archives Communales de Martignas-sur-Jalle, p26, délibération du 19 mars 1938).
délibération manuscrite de 1938 avec une rature après le “e” de Jalle, réalisée par le secrétaire de Mairie (Extrait du Registre de du Conseil Municipal (1936-1958),1D7, Archives Communales de Martignas-sur-Jalle, p26, délibération du 19 mars 1938).

Haut de page

Renseignements :

Archives communales de Martignas-sur-Jalle
Tél./Fax/Répondeur : 05 57 97 00 44
route de Magudas (à côté du Service Technique et des Sports)
Accès à la salle de lecture du lundi au vendredi de 9h à 12h30.